Formation Médias, genres et VHSS

Objectifs de la formation et compétences visées

Intégrer des pratiques professionnelles et des postures d’animation d’éducation aux médias dans une perspective inclusive et non discriminante

Les violences et les harcèlements sexistes et sexuels se manifestent de façon systémique et généralisée dans l’ensemble de la société et n’épargnent aucun secteur. Les structures relevant du champ des médias, y compris associatifs, alternatifs, libres et engagés dans des projets d’éducation aux médias et à l’information ne font pas exception.

Cette formation, inspirée des outils de l’éducation populaire, vise en premier lieu à sensibiliser les participant·es à détecter les inégalités et les violences dans leur environnement professionnel et à savoir y faire face en s’appuyant sur la compréhension des mécanismes de ces violences et la connaissance du cadre légal. Elle permet d'acquérir les fondamentaux en matière de lutte contre les VHSS (Violence et Harcèlement sexistes et sexuelles).

En mettant en commun les expériences de chacun·e, elle donnera également des clefs pour concevoir des projets d’EMI plus inclusifs auprès des publics rencontrés. Elle permettra aussi d’enrichir l’animation d’ateliers d'éducation aux médias, en portant un regard critique, au prisme du genre, de l’orientation sexuelle et des discriminations, sur les représentations médiatiques, la fabrique de l’information et l’usage des réseaux sociaux. 

OBJECTIFS :

  • Acquérir des connaissances sur les violences et les harcèlements sexistes et sexuels dans ses pratiques professionnelles, pour prévenir et agir contre dans son environnement de travail.
  • Mobiliser des mécanismes pédagogiques adaptés à la lutte contre les violences et les harcèlements sexistes et sexuels dans ses pratiques d'éducation aux médias, à l'information et à la liberté d'expression.
  • Comprendre la construction des représentations médiatiques pour mieux agir dessus dans ses pratiques de médias.

COMPETENCES VISEES :  

  • Acquérir une culture commune pour prévenir et agir contre les violences et harcèlements sexistes et sexuels dans son environnement de travail ;
  • Être capable de différencier les différentes infractions sexuelles et apprendre à se prémunir de situations à risques ;
  • Repérer les harceleurs, les stratégies d'agression et les victimes ; 
  • Prendre connaissance des obligations légales et savoir agir en cas de révélations ou de suspicions ; 
  • Porter un regard critique sur les représentations des minorités et particulièrement liées au genre dans les médias et métiers liés aux médias;
  • Guider le contenu des séances d’éducation aux médias, à l'information et à la liberté d'expression en intégrant pleinement les questions d’égalité, de genre et de sexisme. 

Modalités de suivi et d’exécution de la formation

La formation aura lieu en présentiel pendant 2 jours.

Elle est conduite par une équipe pluridisciplinaire expérimentée d'un côté sur les questions du genre, des violences sexistes et sexuelles, de l'autre sur les enjeux médiatiques et l'éducation aux médias. Cette formation vise une réappropriation de méthodologies et de pratiques en les adaptant au plus près des réalités territoriales et structurelles des stagiaires.

En amont de la formation, les participants rempliront un guide de positionnement, support permettant aux formateurs de connaître les attentes des participants, d’identifier les besoins d’adaptations et d’aménagements éventuels à prendre en compte pour rendre accessible la formation à chacun et d’apprécier le niveau de connaissance et/ou de compétence visé par la formation.

Tout au long de la formation, des bilans en tour de parole ont lieu en fin de journée. Ces bilans permettront au cas échéant de repositionner la suite de la formation au plus près des attentes des stagiaires.

En fin de formation, les stagiaires participeront à un bilan collectif.

Ils seront invités à remplir une question d’évaluation de satisfaction à chaud (le dernier jour) et à froid (environs un mois après la fin de la formation).

L'équipe de formation évaluera les stagiaires au regard des compétences visées pour en valider l’acquisition. Ce sera sur ces bases que l’organisme de formation délivrera l’attestation de formation.

Méthodes pédagogiques, techniques et d'encadrement mobilisées et informations complémentaires

Méthodologies pédagogiques 

Pédagogie active issue de l'éducation populaire

La formation aura lieu en présentiel sur 2 jours consécutifs.

L’expérience des médias participatifs et leurs pratiques en éducation populaire sont transmises pour amener les stagiaires à développer une fonction émancipatrice et œuvrer ainsi au débat démocratique et au développement de l’esprit critique. Alternant des temps théoriques, d’échange de pratiques et d’expérimentations, les formations favorisent l’apprentissage entre pairs et permettent la mutualisation d’outils et de techniques d’animation.

La formation s’inscrit dans une démarche d’acquisition des fondamentaux en matière de lutte contre les VHSS (Violence et Harcèlement Sexistes et Sexuels) et de croiser ces enjeux avec ceux de l'Education aux médias et  l'information. Tout au long de la formation, des outils d’animation de groupe seront vécus par les stagiaires et analysés dans une visée de transmission. Les stagiaires seront accompagnés dans leur réappropriation de ces outils pour construire des séquences pédagogiques au plus près des besoins des publics visés.

Pour se faire, la formation alternera des temps d’échanges de pratiques et de connaissances avec des temps d’expérimentation. Des temps plus théoriques viendront compléter et approfondir les notions abordées en s’appuyant à la fois sur les connaissances des stagiaires et sur celles des formateurs.

Formatrices

Les formations sont dispensées par un trinôme de formatrices constitué en fonction de la complémentarité de leurs compétences techniques et pédagogiques. Nos formatrices sont des personnes qui ont un parcours d’intervenantes soit sur les questions de genres et de violences sexuelles, soit sur le champ de l'éducation aux médias, à l'information et à la liberté d'expression. Elles possèdent une expérience avérée en transmission sur ces questions et maîtrisent les techniques d'animation participative et d'éducation populaire.

Listes de formatrices pouvant intervenir :

  • Flora Beillouin, journaliste / éducation aux médias / formatrice de praticien·nes EMI
  • Audrey Gondallier, éducation populaire politique / pédagogie participative / Intervention sociale au prisme des questions de genre
  • Marie De Souza, éducation populaire politique / pédagogie participative / Intervention sociale au prisme des questions de genre

 

Accessibilité Handicap

Accessibilité aux personnes handicapées.

La loi du 5 septembre 2018 pour la « liberté de choisir son avenir professionnel » a pour objectif de faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Notre organisme tente de donner à tous les mêmes chances d’accéder ou de maintenir l’emploi.

Nous pouvons adapter certaines de nos modalités de formation, pour cela, nous étudierons ensemble vos besoins.
Pour toute question, merci de contacter Anne Breuzin - avparticipatif.formation@gmail.com - tel : 06 16 50 03 59

Public visé : Tout public

Format : Présentiel

Pré-requis : Avoir de l'expérience en EMI ou en atelier de création médiatique.

Modalités et délai d'accès : Entretien d'analyse des besoins, Test de positionnement

Modalités d'évaluation : Bilan collectif en fin de formation., Evaluation de l'acquisition des compétences par les formateurs

Rythme : Séquencé

Niveau de Formation  : D - Autre formation professionnelle

Spécialité : Journalisme et communication

Tarif formation HT : 850,00 €

Durée :  

2.0 jour(s)

14.0 heure(s)

Résumé du programme

  • Jour 1 : Déconstruction
  • Jour 2 : Reconstruction

Sessions à venir : 

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur les prochaines sessions.

Programme de la formation

Jour 1 : Déconstruction

  • Les situations de VHSS

    Comprendre, nommer et repérer les discours et agissements sexistes et VHSS (apports juridiques et sociologiques) / comprendre les mécanismes victimes / agresseurs - présentation de la formation : formatrices, contexte & cadre - définition collective d'une charte de formation - jeu d'interconnaissance - Identifier les stéréotypes et les représentations construites socialement et culturellement - Se repérer dans le cadre juridique : historique, application - Des informations et des chiffres clefs sur le sexisme (dans les médias) et les violences sexuelles

  • Porter un regard genré sur les médias

    Comment identifier, analyser, modifier le discours dominant sexiste ? Représentativité des minorités dans les médias/métiers liés au médias, quels biais ? ce que ça induit ? (intersectionnalité / privilèges / boys club) - Frise chronologique en photolangage (à travers le traitement médiatique) - Débat mouvant

Jour 2 : Reconstruction

  • Réagir en situation de VHSS

    Réagir, faire face aux agissements sexistes / VHSS S’outiller dans son environnement professionnel (collègues, partenaires, élèves…) - Analyse de situation, repérage des mécanismes - Traitement de 2 cas d'école identifiés

  • Intégrer les questions d'égalités de genre dans les ateliers d'EMI

    Guider le contenu des séances d’éducation aux médias en intégrant pleinement les questions d’égalité/de genre/de sexisme / Animer une séance d’éducation aux médias au prisme du genre et du sexisme, questionner sa pratique éducative et réagir - Enquête conscientisante des postures des éducateurs aux médias - Discussion guidée sur la pédagogie du féminisme - Exemples de projets - Cartographie des acteurs à la croisée des questions de genre et des médias

Statistiques & Indicateurs

Taux de satisfaction
0.0 %
Taux de réussite
0.0 %
Autre indicateurNC